Brainman ou le syndrome du savant

Et vous, à quoi penseriez-vous spontanément si j’évoquais tout à coup un « paysage agréable» ? A une belle plage de sable fin, bordée par une mer turquoise ? A une forêt centenaire traversée en son cœur par une immense cascade ? Pour Daniel Tammet, il s’agirait probablement du nombre 3657. Voilà qui est pour le moins curieux ! 

Daniel Tammet souffre (est-ce bien là le bon terme ?) du syndrome du savant. Pour être plus claire, cela signifie qu’il est en capacité d’apprendre une langue en moins d’une semaine, de mémoriser des séries de chiffres ou de dates historiques à l’infini ou presque, de résoudre les problèmes mathématiques les plus complexes. De quoi nous donner quelques complexes, justement !

Daniel Tammet

Daniel Tammet

Pourtant, bien avant d’être élu en 2007 l’un des « 100 génies vivants » la vie de Daniel fût loin d’être facile. Certes, nous sommes tous différents les uns des autres et c’est une immense richesse. Mais à l’école comme au lycée, les élèves sont malheureusement bien loin d’en avoir conscience… 

Autiste Asperger, Daniel Tammet a accompli tous les efforts du monde pour s’intégrer au monde dans lequel il vit, parvenant à réaliser des exploits que d’autres aimeraient accomplir sans jamais oser se lancer : par exemple, aller vivre une année entière dans un pays étranger, dont il ne parle même pas la langue, alors que le moindre changement d’habitude est pour lui source de paralysie depuis toujours !

Afin que chacun puisse comprendre sa « particularité », Daniel a rédigé sa biographie sous forme de mode d’emploi ; Je suis né un jour bleu. Il s’est prêté à toutes les expériences, scientifiques, audiovisuelles, qui lui ont été proposées afin de faire connaître le syndrome du savant et de faire avancer la recherche sur le cerveau humain. 

Brainman, en référence au film Rain Man dans lequel Dustin Hoffman joue le rôle d’un autiste Asperger, lui aussi atteint du syndrome savant, est le surnom qui a été donné à Daniel suite à ses différents témoignages publics. Son livre a été traduit en 18 langues. Nul doute qu’il permettra à la société de mieux comprendre ce « handicap » (à lire cet ouvrage, il semble pourtant que seul le lecteur soit handicapé !) et donc, de mieux intégrer ces véritables génies.  

Brainman ou le syndrome du savant dans S'ouvrir à l'art, c'est s'ouvrir à l'autre... je-suis-ne-un-jour-bleu-300x300

Pour en savoir plus sur le syndrome savant : https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_du_savant

Et sur l’autisme Asperger : https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_d%27Asperger

À propos de liexie

@LIEXIE10

Voir tous les articles de liexie

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Alexandre25 |
Artibetain |
手錶art |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Slchemins
| Tussen
| Hgjghjeaa