Ainsi vivait le calligraphe

Se lever à l’aube. Faire le tour du jardin. Y respirer le parfum des fleurs et nourrir les carpes. Entrer dans l’atelier pour chercher sans cesse à parfaire le trait calligraphié, à atteindre la maîtrise du geste jusqu’à ce qu’il devienne le reflet d’un parfait équilibre entre puissance (yang) et finesse (yin) Faire une pause à l’heure du thé. Le soir venu, pratiquer un autre art ; celui de la méditation. Lire quelques pages d’un livre avant endormissement. Fermer les yeux et recommencer le lendemain matin. 

Ainsi vivait le calligraphe dans S'ouvrir à l'art, c'est s'ouvrir à l'autre... leungchopan140100860-300x200

Ainsi vivait Maître Kuro, droit comme un i dans son kimono noir. A la manière d’un moine, à la recherche de l’harmonie absolue. Mais alors que le calligraphe se pensait en bonne voie pour perfectionner son geste, domestiquer ses pensées et son corps, une enveloppe rouge parvient jusqu’à lui. Une missive qui, telle la boîte de Pandore, va vite semer la zizanie dans la vie si réglée du calligraphe… 

Lire Zen, de Maxence Fermine, c’est suspendre le temps qui nous glisse entre les doigts. C’est suivre du regard Maître Kuro en pleine contemplation de son jardin, l’observer reproduire des centaines de fois le même geste, inlassablement, l’accompagner dans sa longue marche jusqu’à Kyoto pour aller chez le marchand de couleurs… 

De cette douceur enveloppante surgit brutalement un message fort : comment peut-on progresser et s’améliorer si la vie ne nous envoie aucune nouvelle leçon à apprendre ? On l’aurait presque oublié en partageant le quotidien monacal de Maître Kuro… 

 cvt_zen_1066-204x300 dans S'ouvrir à l'art, c'est s'ouvrir à l'autre...

 

Zen, de Maxence Fermine, est paru aux éditions Michel Lafond en 2015.

En savoir plus sur l’auteur : https://fr.wikipedia.org/wiki/Maxence_Fermine

 

 

À propos de liexie

@LIEXIE10

Voir tous les articles de liexie

Les commentaires sont fermés.

Alexandre25 |
Artibetain |
手錶art |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Slchemins
| Tussen
| Hgjghjeaa