L’incroyable expédition du professeur Lindenbrock

Hambourg, 1863. Dans son atelier, le professeur Otto Lindenbrock, minéralogiste, géologue mais aussi polyglotte tente de déchiffrer un document écrit en runes, aidé par son neveu. Tout à coup, un vieux parchemin poussiéreux et jauni glisse de l’ouvrage, attisant immédiatement la curiosité des deux érudits. C’est le neveu, Axel, qui, le premier, va réussir à déchiffrer l’incroyable message qu’il détient.

Le savant islandais qui l’a rédigé au XVIème siècle y explique en effet qu’au cours d’une expédition réalisée dans le cœur d’un volcan islandais aujourd’hui éteint, le Sneffels, il a découvert un monde souterrain intact, totalement préservé. Excité, affolé, bouleversé par cette fabuleuse découverte, le truculent professeur décide de partir au plus tôt direction l’Islande, fermement décidé à prouver au monde entier que le savant dit vrai. Et il exige qu’Axel, son jeune neveu, l’accompagne sur-le-champ. A son grand désarroi.

Otto Lindenbrock dessiné par Edouard Riou en 1864

Otto Lindenbrock dessiné par Edouard Riou en 1864

S’ensuit alors un long et fastidieux voyage pour gagner l’Islande, dans un premier temps, qui n’est toutefois rien en comparaison du dangereux périple pour ensuite atteindre le cratère de ce volcan éteint (mais qui pourrait bien se réveiller d’un instant à l’autre !) Leurs équipements soigneusement préparés, leurs vivres scrupuleusement rationnées, les deux érudits partent à l’aventure non sans avoir embauché Hans, chasseur islandais au sang-froid déconcertant, pour les assister fidèlement durant leur descente dans les entrailles de la terre. Et de sang-froid, ils auront bien besoin en raison de ce qui les attend tout en bas…

A lire Voyage au Centre de la Terre, on se dit que Jules Verne a quand même eu une riche idée lorsqu’il a interrompu ses études de droit pour devenir écrivain ! On l’imagine mal avoué (officier juriste à cette époque) en train de plaider une cause quelconque pour un riche client. L’homme avait bien trop d’imagination pour cela ! Voyage au Centre de la Terre est l’un des premiers romans de ce qui constituera plus tard une véritable collection, celle des Voyages Extraordinaires, à laquelle Jules Verne consacrera une bonne quarantaine d’années de sa vie. 

Et parce que les voyages immobiles sont aussi importants sinon plus que les vrais, je vous recommande la lecture de cet ouvrage dans son jus, comme on dit, par exemple, dans la collection La Galaxie de chez Hachette (1974) avec les illustrations sombres et hachurées d’Edouard Riou. De quoi vivre intensément cette descente mouvementée au cœur des entrailles de notre bonne vieille terre… 

Voyage au Centre de la Terre, collection La Galaxie, Hachette, 1974

Voyage au Centre de la Terre, collection La Galaxie, Hachette, 1974

 

 

À propos de liexie

@LIEXIE10

Voir tous les articles de liexie

Les commentaires sont fermés.

Alexandre25 |
Artibetain |
手錶art |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Slchemins
| Tussen
| Hgjghjeaa