Petit manuel pour vivre une vie heureuse

Né aux alentours de l’an 4 avant Jésus Christ dans le sud de l’Espagne, Sénèque eut une vie bien remplie. Après avoir reçu une excellente éducation, il fut tour à tour conseiller à la cour impériale, précepteur de Néron, consul, ce qui ne l’empêcha pas d’écrire en parallèle des tragédies et des traités philosophiques. 

Buste de Sénèque - Musée du Prado

Buste de Sénèque – Musée du Prado

Appartenant à l’école stoïcienne, qui, en résumé, prônait le détachement pour atteindre la liberté intérieure, ses deux traités De la Vie Heureuse et De la Brièveté de la Vie, ont été rédigés à la manière de modes d’emploi destinés à ceux et celles qui souhaitent vivre heureux. 

Voici donc quelques extraits de ces deux traités, qui, peut-être, vous donneront quelques clés pour atteindre le bonheur… 

1/ Ne rien attendre, ne rien redouter. 

- « on peut appeler heureux celui qui est exempt de désirs et de craintes »

- « une fois qu’on a chassé aussi bien ce qui nous irrite que ce qui nous effraie, il s’ensuit une tranquillité, une liberté perpétuelles »

-  « je me règle sur la nature, ne pas s’éloigner d’elle, se plier à sa loi et à son exemple, voilà la sagesse » 

- « le plus grand obstacle à la vie est l’attente, qui espère demain et néglige aujourd’hui »

2/ Oser ne ressembler qu’à soi-même

- « nous guérirons à la seule condition de nous distinguer de la multitude » 

- « ce sont les sentiers les plus battus et les plus fréquentés qui égarent le mieux »

- « la vie heureuse, c’est donc celle qui est en accord avec sa propre nature » 

- « Que l’homme ne se laisse ni corrompre, ni dominer par les choses extérieures et ne place son admiration qu’en lui-même » 

3/ Avoir le goût de l’effort, chercher à progresser

- « L’homme véritable se doit d’admirer, même lorsqu’ils chutent, ceux qui entreprennent de grands efforts. »

- « Il ne faut pas croire qu’il puisse y avoir de vertu sans labeur »

- « Tout ce que la constitution de l’univers nous astreint à souffrir, endurons-le en faisant preuve de grandeur d’âme » 

- « pendant que ton sang est chaud, il faut marcher d’un pas vigoureux vers un but meilleur »

 4/ Faire bon usage du temps qui nous est imparti

- « Nous n’avons pas un temps trop court ; mais nous en perdons beaucoup »

- « Comme la nature humaine est sottement insouciante lorsqu’elle repousse à cinquante ou soixante ans les saines résolutions »

- « le plus grand gaspillage de la vie, c’est l’ajournement »

- « Dirais-tu qu’ils mettent à profit leur loisir, ceux qui passent leur temps entre le peigne et le miroir ? »

5/ Apprendre à exister et non à vivre : apprivoiser la mort

- « il faut, sa vie durant, apprendre à mourir »

- « Ne va donc pas croire que les cheveux blancs et les rides prouvent qu’un homme a longtemps vécu : il n’a pas longtemps vécu, il a longtemps été »

- « ainsi (…) le sage n’hésitera pas à marcher vers la mort d’un pas assuré »

- « seuls mettent à profit un loisir ceux qui se vouent à la sagesse ; ils sont les seuls à vivre car ils ne se contentent pas de bien gérer leur existence mais y ajoutent tous les siècles, et toutes les années qui les ont précédés leur sont acquises » 

 

Quelle ironie que cet homme, pour qui la sagesse consistait, entre autres, à ne pas gaspiller son temps d’existence en intrigues, ait pourtant passé sa vie au beau milieu de complots et de trahisons en tous genres. A tel point qu’il termina sa vie contraint de se suicider. Même dans sa mort, qui fut lente à venir, il trouva la force de ne pas gaspiller ce précieux temps qu’il lui restait encore en rédigeant un dernier discours… 

Petit manuel pour vivre une vie heureuse dans S'ouvrir à l'art, c'est s'ouvrir à l'autre... la-vie-heureuse-la-brievete-de-la-vie-seneque-183x300

La Vie Heureuse, La Brièveté de la Vie, Sénèque, éditions Arléa, 1995. 

 

À propos de liexie

@LIEXIE10

Voir tous les articles de liexie

Les commentaires sont fermés.

Alexandre25 |
Artibetain |
手錶art |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Slchemins
| Tussen
| Hgjghjeaa