La vie extraordinaire du père des Hobbits

Orphelin alors qu’il n’est encore qu’un jeune adolescent, John Ronald Reuel Tolkien (Nicholas Hoult) est conduit du jour au lendemain dans une pension pour jeunes gens de bonne famille où il doit recevoir une éducation exemplaire… comme le voulait sa bienaimée mère. Ses facilités déconcertantes, particulièrement en langues, vont alors être la clé de son intégration au collège. Trois jeunes garçons, Robert, Geoffrey et Christopher, eux-mêmes particulièrement doués, notamment en poésie et en dessin, deviennent rapidement ses inséparables compagnons de route. Ainsi nait le Tea Club and Barrovian Society (TCBS) leur club très privé au sein duquel fuseront chaque jour au salon de thé des débats enflammés au sujet de l’art et de la société. 

A la pension, Edith (Lily Collins) orpheline tout comme lui, va vite toucher J.R.R. Tolkien en plein cœur. Cette pétillante et talentueuse jeune femme, condamnée telle une esclave à jouer du piano pour caresser les oreilles exigeantes de la maîtresse de maison, est dotée d’une sensibilité qui attire irrésistiblement le jeune homme. Si une merveilleuse histoire d’amour débute entre eux, la Grande Guerre va malheureusement rebattre les cartes. Tolkien et ses amis, devenus sa famille, sont appelés à prendre les armes et à se battre. Au moment des adieux, le TCBS se réunit avec l’espoir que leur entrevue ne soit pas la dernière… 

Les adieux du TCBS

Les adieux du TCBS

Comment se fait-il que Tolkien, réalisé par Dome Karukoski, grand fan de l’auteur, ait eu si peu de succès ? Est-ce parce qu’il ne se focalise que sur les vingt-cinq à trente premières années de la vie du célèbre auteur ? Elles sont pourtant indispensables à la compréhension du génie du père du Seigneur des Anneaux ! Cet enfant brillant, qui a inventé de toutes pièces une langue entière, dont la mère racontait le soir venu des histoires extraordinaires et qui a connu cette amitié forte, indéfectible, avec ses trois compagnons de classe… tout ceci a contribué à l’invention de la communauté de l’anneau, pilier de ce roman à l’univers si particulier qui a ému le monde entier. Alors, couvre-feu ou non, voici un excellent film à ne surtout pas manquer en VOD. 

La vie extraordinaire du père des Hobbits dans S'ouvrir à l'art, c'est s'ouvrir à l'autre... telechargement-300x159

Bande-annonce : https://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19582847&cfilm=225468.html

En savoir plus sur  J.R.R. Tolkien : https://fr.wikipedia.org/wiki/J._R._R._Tolkien

À propos de liexie

@LIEXIE10

Voir tous les articles de liexie

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Alexandre25 |
Artibetain |
手錶art |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Slchemins
| Tussen
| Hgjghjeaa