Mémoires d’une mouette

Agée d’une vingtaine d’années seulement, Justine devrait sans doute avoir une bande d’amis, flirter, étudier et s’amuser. Seulement voilà, la jeune femme est loin d’être comme les autres. Elle a, en effet, décidé de consacrer sa vie entière aux petits vieux de la résidence des Hortensias. Justine y est aide-soignante et vient leur rendre visite même pendant ses congés. Une mission, plus qu’un métier. 

Hélène, est, parmi les résidents, la préférée de Justine. Cette femme douce, aujourd’hui aux portes de la mort, a eu une vie tout à fait extraordinaire. Année après année, elle a confié à l’aide-soignante sa rencontre avec Lucien, le grand amour de sa vie, leur quotidien au café du village qu’ils tenaient ensemble… puis, l’horreur de la guerre qui les a à jamais transformés l’un et l’autre. La vieille femme a un ange gardien très particulier ; une mouette qui la suit, partout où elle va, depuis l’enfance. Elle est souvent là, de l’autre côté de la rue, à les observer. Captivée par les récits bouleversants de sa résidente préférée, Justine rédige chaque jour ses mémoires sur un petit cahier bleu, passant ainsi presque toutes ses heures libres au chevet de sa tendre amie. 

Pensive - Patricia OREBI

Pensive – Patricia OREBI

Avoir une vie normale n’est définitivement pas le destin de la jeune aide-soignante qui a été élevée, avec son jeune cousin Jules, par ses grands-parents au décès brutal de leurs parents un soir d’octobre 1996. Une plaque de verglas, une conduite trop brusque, deux frangins enlevés à la vie avec leurs jeunes épouses en un claquement de doigts. Justine le pressent depuis longtemps : une ombre plane sur ce drame. Une chose est sûre : ce ne sont pas ses grands-parents, des gens taiseux et fermés à toute discussion sur ce sujet, qui pourront l’aider à comprendre. Elle se met donc seule en quête d’une vérité qui pourrait vite dépasser tout ce qu’elle avait imaginé…

Les Oubliés du Dimanche, de Valérie Perrin, est un petit chef d’œuvre, tout comme Changer l’Eau des Fleurs, un autre de ses merveilleux romans. On s’attache immédiatement à tous ses personnages, du pépé Armand dont les « r » se transforment en « l » une fois arrivés dans sa bouche à la douce Hélène dont l’esprit est déjà loin, sur une plage ensoleillée où elle a retrouvé son Lucien… Quelle tendresse, quelle douceur dans les mots de Valérie Perrin ! Pas étonnant que ce roman ait remporté 13 prix à lui tout seul… Ne passez pas à côté ! 

Mémoires d'une mouette dans S'ouvrir à l'art, c'est s'ouvrir à l'autre...

À propos de liexie

@LIEXIE10

Voir tous les articles de liexie

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Alexandre25 |
Artibetain |
手錶art |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Slchemins
| Tussen
| Hgjghjeaa