L’adieu au père

C’est la troisième auxiliaire de vie qui prend ses jambes à son cou. Comment s’appelait-elle, déjà ? Impossible de se souvenir. Ce qui est certain, en revanche, c’est qu’elle lui a bien volé sa montre, cette même montre qu’il vient à l’instant de retrouver et de mettre à son poignet.

Anthony (Anthony Hopkins) 83 ans, est atteint de la maladie d’Alzheimer. Ses souvenirs, les visages de ses proches, les lieux ; tout se mélange dans sa tête. Aux premières loges de sa lente et douloureuse déchéance, Anne, sa fille (Olivia Colman) cherche les meilleures solutions pour accompagner sa fin de vie. Vraiment ? A moins qu’elle ne souhaite finalement le placer pour partir vivre à Paris ? Car c’est bien ce qu’elle lui a annoncé hier, non ? Oui, elle part vivre à Paris car elle a rencontré un homme, James. Ou Paul ? Satanée mémoire qui fout le camp.

Anne (Olivia Colman) et son père Anthony (Anthony Hopkins)

Anne (Olivia Colman) et son père Anthony (Anthony Hopkins)

The Father, premier long métrage de Florian Zeller, créateur de la pièce de théâtre du même nom (Le Père) n’est pas un film mais une véritable expérience. De simples spectateurs, nous glissons dès les premières minutes dans la peau d’un malade d’Alzheimer : le décor se transforme en un claquement de doigts et sans crier gare, les personnages changent de visage, toutes nos certitudes volent en éclat. Par quel sortilège ? Nous sursautons autant que le patriarche, avons la même impression que lui d’être dupés, moqués. Mais qui se fout de nous à ce point, bon sang ? 

Seules les dernières minutes du film nous révéleront finalement quelle était la vérité. Où se trouve Anthony ? Où est sa fille, Anne ? Qui sont ces visages qui ont traversé le film sans que nous sachions à qui ils appartenaient ? Anthony Hopkins, ce génie sacré si justement meilleur acteur, nous propose dans les trois dernières minutes du film une scène d’anthologie, bouleversante, dans laquelle il réussit l’exploit de se transformer physiquement sous l’effet de l’émotion. 

Un véritable chef d’œuvre, qui pourrait sans doute être utilisé comme le meilleur outil pédagogique pour expliquer cette terrible maladie et ses conséquences dans les écoles et universités. 

The Father

The Father

Bande-annonce : https://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19589900&cfilm=273981.html

À propos de liexie

@LIEXIE10

Voir tous les articles de liexie

Inscrivez vous

Abonnez-vous à notre newsletter pour recevoir les mises à jour par e-mail.

Les commentaires sont fermés.

Alexandre25 |
Artibetain |
手錶art |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Slchemins
| Tussen
| Hgjghjeaa